Vignette représentant la ville de Coutances sur la carte de Peutinger Les itinéraires routiers gallo-romains


Tabula Peutingeriana
La Table de Peutinger


La table de Peutinger est une copie médiévale d'une carte de l'empire romain. Elle a été trouvée à Worms en Allemagne à la fin du XVe s. par Konrad Celtes et léguée par ce dernier en 1508 à Konrad Peutinger, greffier municipal d'Augsbourg. La copie médiévale date du XIIIe s. L'original romain a pu être réalisé vers 365, peut-être par Castorius, géographe et philosophe romain.

Les chiffres romains indiqués le long des axes correspondent aux lieues gauloises (soit 2222 mètres).



Tabula peutinger carte de situation des villes actuelles


Une partie de la Normandie et de la Bretagne, représentées sur la carte de Peutinger




carte de situation

Situation réelle des villes mentionnées





L'itinéraire d'Antonin


Itinerarium provinciarum omnium imper. Antonini Augusti


CXI

Iter ab Alauna Condate - postea Redones
Route de Valognes à Rennes

Cosediae XX Coutances
Fano Martis XXXII Fano Martis [?]
Ad Fines XXVII Ad Fines [?]
Condate - postea Redones XXIX Rennes


Imperatoris Antonini Augusti Itinerarium Maritimum


III

Im mari Oceano, quod Gallias et Britannias interluit
Insulae Orcades num. III Les Orcades
Insula Clota in Hiverione
Île d'Arran [?]
Vecta. Riduna. Sarmia.
Île de Wight, d'Aurigny, de Guernesey [?]
Caesarea. Barsa. Lisia.
Île de Jersey, de Sercq [?]


Revenir à la page précédente



Un fragment de borne milliaire* a été retrouvé à Sainte-Mère-Église, en voici le texte :

[--- / ---p(ontifici)] m(aximo) tr(ibunicia) p(otestate) [--- imp(eratori) --- co(n)s(uli) ---] / a crouc(iatonnum) m(ilia) p(assum) IX

Transcription :

À l'empereur (...), grand pontife, revêtu de sa (...)ème puissance tribunicienne, salué empereur pour la (...) ème fois, consul pour la (...)ème fois. À partir de Crouciatonnum (Carentan ou Saint-Côme-du-Mont), 9000 pas.

Milliaire qui pourrait être antérieur à Marc-Aurèle (empereur de 161 à 180).




Borne milliaire de Heussť du Ier siècle après J.-C., époque de Domitien, découverte sur la commune de Heussé au lieu-dit "la Maison Neuve".

La transcription est assez floue ; cela pourrait correspondre au texte suivant :

---S] [M] [AV] [R(L) ---]
---NVS] [AVG] [---]
IH (?)] M XXI P

Musée des Beaux-Arts de Saint-Lô, Dépôt de l'Etat D 1999-37-001.

Borne milliaire de Heussé

* Bornes milliaires (milliaria), bornes placées sur le bord des routes, de mille en mille (1487,50 m), d'où leur nom. En Italie, elles indiquaient la distance à partir de Rome, dans les provinces à partir de la capitale ou de la ville la plus proche. Mais elles portaient également d'autres indications, comme le nom des magistrats en exercice au moment de la construction de la chaussée, plus tard celui de l'empereur régnant, celui des hommes employés à faire la route, chargés de l'exécution des travaux ...



page précédente
© Eric Leconte 2003 - Tous droits réservés